Author Willow Fox French Translation L'Ultime Mafia ebook bundle

L'Ultime Mafia ebook bundle

Prezzo di listino $99.90 Prezzo scontato$39.99 Salva $59.91
/
Spedizione calcolata alla cassa.

Dix romans à succès pour un seul prix !
Lorsque la princesse de la mafia passe une nuit folle avec un inconnu au bar et vole ses clés de voiture, elle ne s'attend pas à ce que ce soit le donateur d'une famille mafieuse opposée.

Vœu Secret

Elle veut sa liberté et tout ce que je veux, c'est elle...

Nicole DeLuca est la fille du plus grand patron du crime de la côte ouest. Ai-je mentionné que son père, Gino DeLuca, est mon ennemi ?

J'ai couché avec Nikki et je n'arrive absolument pas à l'oublier. J'ai gardé un œil sur elle, pour m'assurer qu'aucun autre homme ne l'approche.

Je les chasserai comme la bête que je suis pour la protéger.

Comme un oiseau en cage, elle cherche désespérément la liberté. Nikki fait le mur, mais se fait enlever et vendre comme épouse.

Même dans la pièce la plus sombre, le coin le plus sale du monde, je la reconnais. C'est ma petite colombe.

Je l'achète. La possède. La sauve.

Sauf qu'elle ne le voit pas de cette façon...

Elle veut sa liberté et tout ce que je veux, c'est elle et ce bébé.

Cette sombre romance mafieuse est la première de la série Mariages Mafieux et peut être lue seule.

Vœu Captif

Un père célibataire grincheux cherche une nounou...

Son père me dit qu'elle est muette. Sauf que je l'ai surprise en train de fredonner une berceuse.

C'est un menteur. Ou elle a trompé tout le monde.

Qu'est-ce qu'une enfant de 4 ans peut bien cacher ?

J'aurais vraiment dû faire une vérification de ses antécédents. Imaginez ma surprise quand je découvre que mon patron grincheux travaille pour la mafia.

Je veux partir, mais il ne me laisse pas faire. Je suis sa captive, obligée de suivre ses règles et de faire ce qu'il exige.

Cette romance mafieuse à combustion lente est le deuxième livre de la série Mariages Mafieux. Vœu Captif peut être lu de façon autonome et se termine par un « happy ever after. » Il comprend également des apparitions camées de la série Aigle Tactique.

Vœu Sauvage

J'ai reçu l'ordre de l'exécuter...

Je ne m'attendais pas à la revoir.

Nous avons partagé une nuit sauvage il y a plusieurs années.

Elle ne savait pas que je travaillais pour la mafia.

Je suis un tueur sauvage et impitoyable, mais elle est innocente.

Elle sauve des vies.

Je les prends.

C'est une infirmière en oncologie pédiatrique.

Pourrait-elle être encore plus une sainte ?

Elle est entrée dans la mauvaise chambre d'hôtel.

Il ne doit pas y avoir de témoins.

Mon patron la veut morte.

Sa vie est entre mes mains.

J'ai l'intention d'en faire ma femme pour la protéger.

Elle me détestera, mais au moins je pourrai la protéger.

Cette romance secrète sur les bébés mafieux met en scène un mariage arrangé et est le troisième livre de la série Mariages Mafieux. Ce livre peut être lu de façon autonome et se termine par un « happy ever after. »

Vœu Non Consenti

Un milliardaire cherche une mère porteuse...

Elle a une dette à rembourser et j'ai un besoin... d'un enfant.

C'est strictement une transaction commerciale, rien de plus. Après la naissance du bébé, je ne la reverrai plus jamais.

Mais l'amener dans ma maison est une erreur. Ça pourrait tout me coûter. Elle est curieuse. Impertinente. Et le plus grand test pour ma patience.

Comment puis-je m'occuper d'un enfant si je ne peux pas la gérer sous mon toit ? Ça n'aide pas que ses hormones soient déchaînées et qu'elle veuille me tuer dans mon sommeil.

Je ne suis pas si mauvais, je ne dirige que la mafia. Et elle ne doit jamais le découvrir.

Cette romance sur la mafia, avec une différence d'âge, est un standalone avec un « happy ever after. »

Vœu Impitoyable

Les hommes disent que j'ai été élevée à la russe, que je devrais être Bratva.
J'ai la réputation d'être l'Italien le plus vicieux et le plus impitoyable du monde. Ils n'ont pas tort.

J'ai assassiné mon patron et volé son trône.

Il a fait de moi la bête que je suis, et je lui en ai fait payer le prix.

Mais il y a une fille que je veux à mes côtés pendant que je dirige la ville.

Le seul problème, c'est qu'elle est russe et la petite sœur de mon ennemi. Elle est innocente, naïve, et n'a aucune idée de ce que j'ai l'intention de faire à sa famille.

Nous sommes en guerre contre les Bratva...

Ils ont menacé nos femmes, nos enfants, et ont tenté de brûler nos maisons. Ils ont poursuivi notre organisation, volé nos cargaisons, et nous ont forcé la main.

Les Don et nos hommes de confiance doivent s'unir pour détruire la Bratva.

Ce suspense romantique à combustion lente et à bébé secret est le cinquième livre de la série « Mariages Mafieux. » Bien qu'il s'agisse d'un livre indépendant, il met en scène les mafieux des livres précédents et sera encore plus apprécié si vous avez lu toute la série.

Boss Brutal

Nous sommes connus pour notre sauvagerie.

Nous dirigeons la ville de New York. Nous en contrôlons chaque centimètre et quiconque se met en travers de notre chemin est exécuté.

Je protège les gens des arnaqueurs et des voyous comme le cartel. Mais je ne suis pas un bon gars. Je déteste penser à moi comme un justicier. Et ai-je mentionné que ma petite sœur a essayé de me faire incarcérer ?

Quand la voiture d'une jeune femme tombe en panne sous la pluie, je me sens très généreux.

Je la reconnais, c'est une infirmière du Steele Concierge Medical, du moins c'est ce qu'elle veut me faire croire...

Je la ramène dans ma propriété pour lui offrir un abri pendant la tempête.

Mais elle me trahit.

Il s'avère qu'elle travaille sous couverture pour le FBI et qu'elle a l'intention de détruire la Bratva de l'intérieur.

Maintenant que je connais la vérité, qui la protégera de moi ?

BOSS BRUTAL est une romance torride type « ennemis à amants » sur la mafia russe. Ce roman peut être lu indépendamment des autres. Les frères Bratva ont été présentés dans le roman Vœu Impitoyable (Mariages mafieux, tome 5). Il n'est pas nécessaire d'avoir lu Vœu Impitoyable avant de lire l'un des livres de la série des Frères Bratva.

Pas de tromperie. Pas de cliffhanger. Fin heureuse.

Boss Vicieux

Il y a une noirceur qui l’entoure, et je devrais rester aussi loin que possible de Luka Ivanov.

Il y a trois ans, j’ai accouché d’une petite fille après une aventure arrosée avec un mystérieux barman russe, Luka.

Du moins, je pensais qu’il était le barman.

Quand j’y suis retournée pour lui dire que j’étais enceinte, personne ne savait qui il était.

J’ai tourné la page... quel autre choix avais-je ?

Le mariage approche à grands pas, et je suis fiancée à Mark, un homme que je n’aime pas. Ne vous méprenez pas. Il est doux et gentil, mais un peu trop mielleux à mon goût. Je préfère les hommes plus sombres, sournois, et un peu plus piquants. Mark est aussi simple que l’on puisse l’être.

Mais je m’en contente car c’est ce qu’il y a de mieux pour ma fille, Bay. Elle a besoin de stabilité, et je veux lui offrir la meilleure vie possible.

Lorsque ma collègue tombe par hasard sur une photo de mon erreur canon, Madisyn avoue qu’elle connaît le Russe qui m’a mis enceinte. Je la supplie de nous présenter, mais elle doit jurer de ne pas lui révéler mon secret avant que je le fasse.

Boss Vicieux est une romance indépendante avec une fin heureuse. C’est le deuxième tome de la série des Frères Bratva.

Boss Possessif

Lucy Quinn

J’ai pris quelques mauvaises décisions dans ma vie. En haut de la liste, tenter de voler la Bratva russe. Je ne savais pas qui je volais ou dans quoi je m’impliquais jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Les gardes armés à l’entrée auraient dû m’inciter à repartir.

Mais maintenant je ne peux pas partir.

Je suis coincée avec la Bratva, forcée de travailler pour eux, sous les ordres de Nikita Krylova.

Nikita Krylova

Cette petite tête brûlée pensait qu’elle pouvait me voler, nous voler aveuglément, et ne pas être punie.

Heureusement pour moi, le pakhan, Mikhail Barinov, m’a laissé choisir comment gérer notre petit problème d’un mètre soixante, aux cheveux bruns et aux yeux verts.

Elle est fougueuse, insolente, et effrontée.

Je suis l’homme idéal pour la dompter.

Et la faire mienne.

Boss Possessif est le troisième livre de la série des Frères Bratva. Il peut être lu seul et ne contient aucune tromperie, aucun cliffhanger et une fin heureuse.

Boss Obsessif

Nous avons remodelé le Club Sage, et je suis sur le point de le réduire en cendres.

Quand Savannah vient chercher du travail, je l'engage sur le champ. Nous cherchons désespérément des danseuses, et elle est superbe. Comment ne pourrait-elle pas être parfaite pour ce travail ?

Ne mélange pas le travail et le plaisir - le conseil que j'aurais dû suivre de mon mentor et patron, Nikita Krylova.

J'ai laissé un agent fédéral sur notre lieu de travail.

Savannah a accès aux livres et à l'argent que nous blanchissons.

Je suis foutu si mon patron Nikita ou le chef de la bratva, Mikhail, découvre ma petite imprudence.

Mais ils vont forcément le découvrir puisque la moitié de Mikhail, Madisyn, est une ancienne du FBI. Elle a travaillé avec Savannah Blakely. Dois-je dire la vérité et accepter que je suis un homme mort ou enterrer la vérité et quelques corps avant que quelqu'un ne le découvre ?

Boss Dangereux

Chaque méchant a sa faiblesse. Elle est la mienne.

Il faut bien plus qu'une balle dans la tête pour tuer un type comme moi, mais ces salauds m'ont bien eu.

Je le reconnais.

Ils m'ont tellement bien eu que lorsque je me réveille enfin, je réalise que j'étais dans le coma depuis des semaines.

Pas des jours. Des semaines.

Et le plus étrange, c'est que je ne me souviens de rien de ce jour-là. Ni de qui m'a sauvé, ni d'avoir entendu les ambulanciers arriver. Rien.

Mais je me souviens de qui je suis. Je fais juste semblant de ne pas me souvenir.

Croyez-moi, c'est plus sûr comme ça.

Plus sûr pour moi, pour les personnes impliquées dans tout ça, et pour l'étrange femme assise à côté de mon lit quand je me réveille.

Sadie est celle qui m'a trouvé dans la forêt. C'est elle qui a appelé le 911. Et comme je vais bientôt le découvrir, c'est la seule personne qui me rend visite depuis des semaines.

Je n'aime peut-être pas devoir des faveurs aux gens, mais même moi je dois admettre que je lui dois la vie.

Si tout ce dont elle a besoin en retour est un faux petit ami, alors c'est exactement ce que je serai.

Je dois juste continuer à me rappeler que c'est une mise en scène. Pour notre bien à tous les deux...

Dante

Sa manière de danser me fait ressentir des choses que je sais mauvaises.

J'avale cul sec un autre verre de whisky, en essayant de refouler l'envie de m'approcher et de presser mes lèvres sur les siennes.

– Dites-moi que vous n'envisagez pas de coucher avec Nicole DeLuca, dit Moreno.

Il est mon bras droit, mon meilleur ami, et surtout d'une honnêteté flagrante, même quand je ne le veux pas.

Il sait aussi que je bande pour Nicole depuis le moment où j'ai appris l'existence de la fille de Gino.

J'aime les défis, et elle est inaccessible. Cela rend la partie beaucoup plus intéressante.

– Est-ce que tu m'as vu ne serait-ce que lui parler ? 

Je lance un regard noir à Moreno pour qu'il la ferme. Quelque part, je doute qu'il fasse ce que je lui demande.

C'est un bon gars, si on peut dire une chose pareille sur la famille Ricci.

– Vous ne faites que boire et la fixer. Elle va finir par vous remarquer, dit Moreno.

Peut-être que c'est le but. Je veux qu'elle me remarque. Je veux qu'elle me craigne comme son père, Gino, craint ma famille.

Nicole se dandine sur la piste de danse. La lumière tombe en cascade sur ses cheveux noir corbeau.

Elle se trémousse et se balance, les bras en l'air.

Je veux enlever ce sourire de son visage joyeux avec un coup de rein. 

C'est une femme forte, et je suis l'homme qui va bouleverser sa vie.

– Prenez un autre verre. Je vous invite. 

Moreno fait signe au barman, et il s'approche et verse un autre whisky.

– Tu m'invites ? Je rigole.

Je suis le propriétaire de ce foutu bar.

Il peut me payer tous les verres qu'il veut. Je bois gratuitement ici.

– Ça ne veut pas dire que vous ne devez pas donner de pourboire au staff. 

Moreno glisse un billet de 50 au barman, dont j’ai oublié le prénom. C’est Ren-quelque chose je crois. Je l'ai engagée après que le dernier gars m'ait causé un mal de tête et un patron mort.

Il vaut mieux laisser certaines choses dans le passé.

Être Don a ses avantages, y compris celui d'avoir toutes les femmes que je veux.

Ce soir, cette femme est Nicole DeLuca.

Je bouge sur le tabouret de bar.

D'habitude, je prends la banquette dans le coin. Il y a une pancarte réservée pour les occasions où je voudrais venir prendre un verre ou parler affaires avec un associé.

– Vous avez besoin de trouver une autre femme. Quelqu'un de moins mortel, dit Moreno.

Je ris doucement et sirote mon whisky.

– Tu parles comme si elle était une tueuse. 

– Son père l'est. 

Je fais un signe de la main en l'air. 

– C'est un vieil homme, Gino. Il me fait chier. 

Il est aussi un problème dont il faudra s'occuper, mais ce sera pour un autre jour.

Ce soir, je suis ici pour me défouler et m'amuser.

– Si vous baisez cette fille, il vous traquera, prévient Moreno. 

Il fait signe au barman de venir et lui servir un verre.

Je lève un sourcil. Je n'ai pas vu Moreno boire depuis, eh bien, depuis toujours.

S'il boit, la situation est mauvaise. 

– Merde, je te fais boire. Ça doit vraiment être la fin du monde, me moque-je.

Il se pince l'arête de son nez crochu. Il le doit à une bagarre de bar où il a défendu mon honneur, il y a près de vingt ans. J'étais jeune, naïf, et sur le point d'avoir dix-sept ans. Je savais me battre comme un enfant, pas comme un homme.

Moreno a remédié à cela. Il m'a appris tout ce que je sais sur l'entreprise familiale.

– Promettez-moi seulement que vous la laisserez tranquille, patron. 

Moreno sirote son whisky.

Il est évident pour tous ceux qui le connaissent qu'il déteste le goût, mais il boit comme un pro pour quelqu'un qui ne le connaît pas.

– Tu n'as pas besoin de te tuer pour moi, je plaisante en désignant le whisky.  Je vais boire ça si tu as du mal. 

– Ai-je l’air d’avoir du mal ? demande Moreno.

– Très bien. Alors, pendant que tu apprécies ce whisky, je vais travailler mes pas sur la piste de danse.

– Dante, Moreno prononce mon nom avec un ton qui contient plus que de simples signes d'avertissement.

Il me crie de l'écouter.

Mais quand ai-je déjà écouté ?

Le plus drôle est que je suis son patron, et je ne reçois pas d'ordre de Moreno ou de quiconque. Bien que j'apprécie son inquiétude, c'est tout ce que c'est pour moi, et je vais faire ce que je veux.

Ne l'a-t-il pas encore compris ?

Je descends du tabouret de bar et me dirige vers la piste de danse. Je ne danse pas. Ce n'est pas la peine. 

Je suis en mission, et elle est ma cible.

On se regarde, et elle rougit à mon approche.

Bien. Elle n'a pas l'air de me connaître. Au moins, elle n'a pas remarqué que je suis le bâtard qui essaie de tuer son père.

– Je suis avec des amies, dit-elle comme si cette phrase allait me faire partir.

– Sympa de leur part de te planter, dis-je.

Elle avait dansé pendant les quarante dernières minutes, seule. Les quelques types qui avaient essayé de la draguer n'ont pas eu de chance.

L'un d'eux me regarde avec excuses.

Je ne l'ai pas encore vue avec un shot ou un verre à la main, non plus.

– Comment sais-tu qu'elles ne sont pas aux toilettes ? demande Nicole.

– Si elles y sont, elles ont dû se sauver par la fenêtre.

Elle lève les yeux au ciel. 

– Tu sous-entends que je suis barbante à ce point ?

– Au contraire, je ne sous-entends rien, seulement que tu es une jolie femme qui danse seule.

– Je parie que cette réplique marche sur toutes les autres filles, dit Nicole.

Elle a raison. Il n'en faut pas beaucoup pour qu'elles tombent à mes pieds. J'ai la chance d'être beau et d'avoir un corps superbe. Ne le remarque-t-elle pas ?

– Et si je te payais un verre, et si tu ne veux plus jamais me voir... 

– Ok. 

Sa réponse me prend par surprise.

Je la conduis vers la banquette réservée et lui fais signe de s'asseoir en premier. La banquette est incurvée, et je fais en sorte de m'asseoir près d'elle, nos cuisses se touchant.

J'ai envie de la toucher, de la séduire, de lui procurer toutes sortes de plaisirs décuplés.

– Tu es sûr qu'on peut s'asseoir ici ? demande Nicole. Ça disait bien « réservé ».

Je hausse simplement les épaules. Je ne veux pas révéler qui je suis, surtout si elle n'est pas au courant de ma position de pouvoir. Elle ne doit pas le savoir.

– On verra bien ce qui se passera, dis-je.

Elle lève un sourcil curieux mais n’en dit pas plus.

La serveuse de tout à l'heure arrive, et je fais signe pour deux verres, un par personne. Je n'ai pas besoin de donner ma commande à la barmaid. Elle prend le meilleur alcool, le plus haut de gamme de la collection.

– Je ne connais pas votre nom, dit Nicole.

– Daniel, réponds-je. 

C'est un mensonge. J'ai toujours été Dante.

Il est clair qu'elle ne me reconnaît pas, et je ne peux pas laisser mon prénom éveiller les soupçons.

– Je m'appelle Nikki, dit-elle en posant une main sur ma cuisse.

Son ton a changé depuis que je l'ai rencontrée il y a quelques minutes sur la piste de danse, mais je ne sais pas trop pourquoi. Est-ce que ça m'intéresse ?

– Enchanté de te rencontrer, Nikki, dis-je, comme si j'essayais de me souvenir de son prénom.

Je ne pourrais jamais l'oublier. Je la surveille depuis qu'elle est arrivée en ville et a emménagé avec son père, mon pire ennemi : Gino DeLuca.

Tout ce que je veux, c'est le détruire, et dans la foulée, je serai obligé de la ruiner pour les autres hommes.

Dommage.

Elle est belle, avec ses longs cheveux noirs et ses yeux ambrés.

Mignonne et sexy.

Et elle pourrait avoir une vie normale si je n'étais pas en guerre contre son père.

Les lumières sont faibles, le bar n'est pas vraiment bondé pour un vendredi soir.

La musique ralentit, et je suis heureux que nous soyons déjà sur la banquette. Bien qu'un slow soit agréable parfois, ça ne collerait pas au moment. Pas quand j'ai envie de me frotter à elle.

La barmaid revient avec deux verres. L'un est un whisky pour moi et le deuxième un whisky sour avec glaçons pour elle. C'est fort mais sucré, trop féminin pour moi, mais les dames ne le refusent pas habituellement.

Je ne m'attends pas à ce qu'elle soit différente.

Mais j'ai tort.

Elle fait glisser son verre vers moi et attrape le mien avant que je puisse le porter à mes lèvres.

– Je vais boire ce que tu bois. 

Elle parle de mon verre de whisky.

Merde, ce truc est cher.

Les filles prennent toujours le « off-label », et comme c'est mélangé, elles ne peuvent pas sentir la différence.

Elle sourit timidement et bat de ses longs cils noirs, mais c'est juste une comédie.

À quel jeu joue-t-elle ce soir ?

– J'espère que ça ne te dérange pas. Je préfère les bonnes choses, l'or liquide. 

Nicole engloutit le whisky en quelques secondes et claque le verre sur la table en bois.

Son regard ambré et chaleureux est parsemé d'or, et plus elle m'observe, plus je me plonge dans son regard.

Mais putain, qu'est-ce qui se passe ?

– Tu veux aller quelque part ? 

Je le veux plus que tout, mais mes tripes me disent non. 

– Et si je te ramenais chez toi ? proposé-je. 

Je sais déjà qu'elle vit chez son père, mais je me demande quelle excuse elle va me donner.

Les Mariages Mafieux et la série des Frères Bratva, avec :

  • Des ennemis aux amants
  • Grossesse surprise
  • Romance captive
  • Chef de la mafia
  • Bébé secret
  • Et bien plus encore...

Classement Steam : 🌶️🌶️🌶️🌶️

  • Vœu Secret
  • Vœu Captif
  • Vœu Sauvage
  • Vœu Non Consenti
  • Vœu Impitoyable
  • Boss Brutal
  • Boss Vicieux
  • Boss Possessif
  • Boss Obsessif
  • Boss Dangereux

Après votre commande, vous recevrez le lien de téléchargement par email de la part de BookFunnel. Si vous avez des problèmes ou si l'email n'arrive pas, vous pouvez contacter BookFunnel.(www.bookfunnel.com/help)

Malheureusement, nous n'acceptons pas les retours de livres électroniques. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée, mais nous sommes convaincus de la qualité de nos produits et pensons que vous les aimerez autant que nous !